Kheiron - « Libre Education »

Mercredi 26 février 2014

   Aperçu à plusieurs reprises dans des épisodes de la série « Bref » de Kyan Khojandi et dans le film « Les Gamins » d'Anthony Marciano, des talents de chanteur mis en avant par un album qui est en cours de réalisation à l'aide de la plateforme « My Major Company » et un film en préparation dont les premières scènes vont bientôt être tournées, Kheiron n'est donc pas un artiste inconnu du public. Après un triomphe à l'Européen, il vient jouer les dernières dates de son spectacle « Libre Education » sur la scène de l'Alhambra pour vous présenter son One Man Show où l'improvisation est omniprésente.

 
  Son spectacle s'ouvre et se referme sur un rap humoristique. Il commence en demandant au public un mot incongru et inhabituel qu'il devra replacer pendant qu'il jouera. Pendant une heure et demie les sketchs s'enchainent. Il nous parle de petites anecdotes vécus lorsqu'il était éducateur ou sur scène, de sa théorie sur les sans-abris dans le métro et sur les règles, il  nous donne des conseils pour draguer, nous parle du Buffalo Grill, des mois du calendrier mais aussi de ses origines iraniennes et d'autres minorités telles que les antillais...
 
  Mais le plus important dans ce spectacle ce n'est pas les sketchs écrits mais l'improvisation qui constitue la majeure partie de sa prestation. Il interpelle le public qu'il observe et analyse pour le parodier. Il le fait participer, en demandant bien au début qui ne veut pas être mis en avant durant sa prestation. Ainsi il cherche le plus jeune de la salle, le plus vieux, le noir, l'indien...Mais pose aussi des questions à son public dont il attend des réponses telles que la plus belle preuve d'amour faite ou si quelqu'un a annoncé d'une façon originale qu'elle était enceinte. Et ainsi chaque soir il fait une nouvelle improvisation grâce aux spectateurs présents dans sa salle.
 
  Il termine sa prestation par un nouveau rap où il reprend habilement chacun des thèmes qu'il a abordé au fur et à mesure de ses improvisations et sketchs écrits. Si vous allez le voir ne vous attendez pas à ce qu'il y ait un fil rouge suivi par l'humoriste tout le long du spectacle, en effet il parle furtivement à plusieurs reprises d' « éducation » mais les sujets tous différents les uns des autres s'enchainent entrent les improvisations, sans qu'il n'y ait réellement de logique ou de thème récurent mais sans pour autant que cela gêne le spectateur. De plus c'est ce procédé, où l'improvisation est mise en avant et le fil rouge oublié, qui fait l'originalité de ce spectacle. 
 
  Kheiron propose donc un stand up où tout ne se déroule pas que sur scène mais aussi dans la salle, en commençant et terminant un peu à l'américaine par un rap qui dynamise son spectacle. « Libre Education » est donc un spectacle où les spectateurs sont interpellés,  et qui est en quelque sorte créé par le public faisant partie de l'histoire qui s'écrit peu à peu aux fils de ses propos. De plus ce spectacle unique, où l'on vient plus pour l'improvisation que pour la partie écrite, sera différent à chacune de ses représentations. N'hésitez donc plus à réserver vos places pour les dernières dates de ce spectacle peu habituel interprété par un improvisateur époustouflant à voir, qui fait ses dernières dates à l'Alhambra jusqu'en avril.
 
 
Victoire Panouillet

 

 

 

 

Retrouvez-nous sur :

Twitter : @Critiqhumoriste

Facebook : Critique Humoristes

                   Victoire Panouillet

Mail : panouillet@gmail.com

 

 

Victoire Panouillet 

 

 

 

 

Retrouvez-nous sur :

Twitter : @Critiqhumoriste

Facebook : Critique Humoristes

                   Victoire Panouillet

Mail : panouillet@gmail.com

 

 

Victoire Panouillet 

 

 

 

 

Retrouvez-nous sur :

Twitter : @Critiqhumoriste

Facebook : Critique Humoristes

                   Victoire Panouillet

Mail : panouillet@gmail.com

 

 

Tag(s) : #One Man Show

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :