Le Point Virgule fait l’Olympia

Jeudi 11 juin 2015

  Différents humoristes jouant actuellement au Théâtre Le Point Virgule, ou qui y ont déjà joué auparavant, se sont retrouvés sur la scène de l’Olympia, passant d’un théâtre servant de tremplin à une salle mythique, le temps d’une soirée. Cette soirée n’était d’ailleurs pas comme les autres, puisque tous ces comiques se sont retrouvés pour fêter les quarante ans du Point Virgule en compagnie d’un public réjouit.

  Quarante ans, en effet, ce n’est pas rien pour une salle de spectacle qui a vu des comédiens comme  Pierre Palmade ou encore Florence Foresti fouler sa scène. Alors, pour fêter cet événement, la date était fixée : le 11 juin 2015 à l’Olympia, pour une soirée digne de ce nom et placée sous le signe de l’humour.

  Pour animer cet événement exceptionnel Vérino était présent en tant que maître de cérémonie et sur scène s’enchainèrent des sketchs de différents humoristes ainsi que des sketchs écrits spécialement pour l’occasion. Ainsi, sur la scène de l’Olympia se retrouvèrent Christine Berrou et ses sketchs arrogants, Karim Duval et ses origines complexes, Noman Hosni plus qu’heureux d’être sur cette scène et son décryptage du métro Parisien, Kallagan et la façon dont il a vécu l’accouchement de sa femme, Seb Mellia et son chat Jean-Jacques, Fary et son avis sur le fait de tromper quelqu’un, Fabien Olicard et son mentalisme impressionnant, Céline Groussard et son personnage d’artiste décomplexé pour le moins étrange, Blond and Blond and Blond et les chansons Françaises qu’ils revisitent d’une manière bien particulière, La Bajon et son homme qu’elle a domestiqué en le rééduquant, Frédérick Sigrist et son humour noir sur l’actualité et enfin Bun Hay Mean et son flot de paroles incomparables, parlant plus vite que son ombre.

  Un florilège d’humoristes qui ont su honorer ce théâtre d’exception qui a vu naitre des comiques, qui font maintenant partie intégrante de l’histoire de l’humour Français, ont donc eu la chance de jouer sur la scène incontournable de l’Olympia. Par ailleurs, pour saluer ces grands noms de l’humour, la nouvelle génération de l’humour qui était sur scène leur a rendu hommage en interprétant des phrases issues de leurs sketchs les plus connus comme le « On ne nous dit pas tout » d’Anne Roumanoff, les phrases de « Madame Sarfati » d’Elie Kakou ou  encore celles reconnaissables entre mille de Jean-Marie Bigard.

  Pour ses quarante ans, Le Point Virgule a su donc voir les choses en grand, offrant une soirée d’exception à un public conquis, qui eut la chance de rire pendant plus de deux heures.

 

 

Victoire Panouillet

 

 

Articles connexes :

 

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Partager cet article

Repost 0