Bruno Chapelle et Camille Saferis – « La fille de son père »

Mardi 15 décembre 2015

  « La fille de son père » est une comédie qui se joue actuellement au Théâtre de l’Archipel. Dans cette pièce de théâtre, écrite par Bruno Chapelle et Camille Saferis, ces deux auteurs, également comédiens, ainsi que Pascal Michaud, Marie-Aline Thomassin et Olivier Yeni, interprètent des personnages hauts en couleurs.

  Le rideau de l’une des salles de l’Archipel s’ouvre sur le salon de Thierry Flach, interprété par Camille Saferis. Jennifer, la fille du concierge, interprétée par Pascale Michaud, rêve de passer à la télévision, mais elle n’a aucun contact dans le milieu, elle décide alors de monter voir dans son appartement Thierry Flach, dans l’espoir qu’il puisse l’aider, étant producteur dans l’audiovisuel. Dans le même temps, Jean-Hugues de Personne, interprété par Olivier Yeni, et qui habite dans le même appartement que les deux personnages précédents, est élu directeur du groupe France Télévision, ce qui est une chance pour Thierry qui espère pouvoir ainsi financer ses projets et rembourser ses dettes, puisqu’il est en effet dans l’incapacité de rembourser sa banque.

  Alors qu’un peintre, interprété par Bruno Chapelle, est dans le nouvel appartement de Thierry, Jennifer essaye de convaincre le producteur de lui trouver une place dans le milieu de l'audiovisuel. A ce moment, un quiproquo, qui va perdurer tout le long de la pièce, se met en place et Thierry se met à croire que Jennifer est la fille de Mr. De Personne et donc s’intéresse à elle. Or, la vraie fille de Mr. De Personne, interprétée par Marie-Aline Thomassin, fait son apparition dans l'histoire et les choses se compliquent d’autant plus pour Jennifer qui laisse dans l’ignorance Thierry, alors qu’elle joint à sa supercherie le peintre, qui fait de son mieux pour que le secret ne soit pas dévoilé.

  « La fille de son père » est donc une comédie riche en rebondissements par les nombreux quiproquos qui la composent. Les spectateurs suivent avec amusement l’histoire de ce vaudeville. Par ailleurs, cette pièce reflète également la réalité du monde audiovisuel actuel où tout fonctionne par les relations et le physique.

  Sur un fond de caricature de notre société moderne, « La fille de son père » est une pièce intéressante, interprétée par des comédiens de talents qui n’en sont pas à leur premier coup d’essai. En effet, ils ont souvent joué ensemble, et le public ressent sur scène le lien d’amitié et de complicité qui les anime lorsqu’ils s’amusent à interpréter les personnages qui composent la pièce de théâtre.

  Vous avez, pour le moment, jusqu’au 7 janvier 2016 pour retrouver la divertissante comédie « La fille de son père », au théâtre de l’Archipel, qui sait garder en alerte les spectateurs qui ne se perdent jamais dans les nombreux quiproquos qui composent cette histoire.

 

Victoire Panouillet

 

Articles connexes :

(Dans "Fabrice Luchini et moi", Olivier Sauton interprète un sublime seul en scène, qu'il ne faut surtout pas manquer au théâtre de l'Archipel, puisqu'il y joue jusqu'au 16 janvier 2016 !)

(Tristan Lopin joue jusqu'au 28 janvier  2016 son spectacle atypique, "Tristan Lopin pense comme une nana", au Théâtre Le Bout !)

 

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Tag(s) : #Pièce de théâtre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :