Olivier Sauton – « Fabrice Luchini et moi »

Samedi 12 décembre 2015

  Au théâtre de l’Archipel se joue le sublime seul en scène d’Olivier Sauton, « Fabrice Luchini et moi », dans lequel il raconte sa rencontre avec Fabrice Luchini et la suite fictive qu’il aurait certainement bien aimé vivre dans la réalité.

  Olivier Sauton a basé son seul en scène sur la rencontre qu’il a réellement faite, il y a de cela dix-sept ans. Au hasard d’une rue, il rencontra Fabrice Luchini et lui demanda de lui réciter un poème de Jean de La Fontaine. Dans sa pièce de théâtre, il imagine ce qui aurait pu se passer par la suite et sa fiction prend vie.

  Dans « Fabrice Luchini et moi », Olivier Sauton joue son propre rôle ainsi que celui de l’illustre comédien. Dans cette histoire inventée, Olivier Sauton, un jeune homme que la culture ne touche pas spécialement, rêve de devenir un grand comédien, non pas pour l’amour de la scène, mais parce que la seule chose qu’il aime dans la vie est sa propre personne. Croisant son idole, Fabrice Luchini, un soir dans les ruelles parisiennes, il lui demande de lui réciter une fable de Jean de La Fontaine, avant de lui exposer l’envie qu’il a de devenir son «apprenti », que Fabrice Luchini devienne son mentor et lui apprenne à savoir jouer aussi bien que lui.

  L’histoire commence alors. Fabrice Luchini accepte et lui donne un premier rendez-vous au jardin du Luxembourg en lui demandant d’apprendre un poème de Charles Baudelaire, puis deux autres rendez-vous, avec toujours un travail qu’Olivier Sauton doit effectuer avant leur prochaine rencontre.

  Le public suit l’évolution d’Olivier Sauton, ce jeune homme qui n’aimait rien à part lui et ne voulait rien apprendre, avant de côtoyer Fabrice Luchini, pour qui il a une grande admiration. Il passe d’un jeune homme coureur de jupons que la culture n’intéresse pas, ne cherchant pas à  comprendre les textes des grands auteurs Français, à un homme finissant par ressentir et apprécier les beaux textes qui composent le répertoire des textes littéraires Français. Il finit même par devenir un excellent comédien, au point d’en impressionner son mentor.

  Le public suit donc l’évolution des relations qui auraient pu lier ces deux hommes. Par ailleurs, Olivier Sauton est impressionnant sur scène, interprétant à la fois l’homme qu’il est aujourd’hui, celui qu’il était à l’époque et enfin Fabrice Luchini. Il arrive à imiter à la perfection ce dernier. Les spectateurs ont l’impression de le voir sur scène, par les mimiques qu’il arrive à interpréter, et par les propos intelligents et à valeur presque universelle qu’il aurait pu très bien tenir. Olivier Sauton est donc impressionnant sur scène lorsqu’il passe de lui-même à Fabrice Luchini en un clin d’œil lorsqu’il leur fait tenir une conversation, et plus particulièrement à la fin de sa prestation, qui se finit sur une touche émouvante, mais aussi pleine d’espoir.

  Au travers du personnage de Fabrice Luchini, Olivier Sauton propose une réflexion sur la culture et sa place loin d’être importante pour la plupart des personnes qui composent notre société moderne, mais également sur le métier de comédien pour lequel il faut savoir faire des concessions, être passionné et beaucoup travailler, si l’on veut finir par devenir un excellent comédien. Au travers de ce seul en scène magistral on peut y voir une belle leçon pour tous ceux qui veulent se lancer dans le métier de comédien ou pour les jeunes comédiens. Etre humble et travailler sans relâche, les deux maitres mots de cette profession. Il montre également que la culture peut être accessible à tout un chacun, que les grands classiques de notre répertoire sont intemporels. Tel Fabrice Luchini, Olivier Sauton, au travers de son seul en scène, arrive à réconcilier ceux qui pensaient ne pas pouvoir comprendre et apprécier les grands classiques Français, avec ces textes connus de tous.

  « Fabrice Luchini est moi » est un spectacle audacieux. En effet, l’auteur, Olivier Sauton, a eu l’audace d’inventer une histoire autour d’un comédien aussi connu que Fabrice Luchini. Le pari n’était pas forcément gagné à l’origine. Le nom de Fabrice Luchini sur une affiche de spectacle allait attirer beaucoup de monde, cela était certain, mais réussir à faire rester ceux venus dans la salle de théâtre, et que la prestation leur plaise, devait paraît beaucoup moins facile. Mais avec son sublime seul en scène il a réussi haut la main son pari et l’on ne peut que s’incliner devant le travail qu’il a fourni. Avec son écriture intelligente et percutante, ainsi que son interprétation d’un Fabrice Luchini plus vrai que nature autant dans les gestes, la voix que les propos, Olivier Sauton démontre à tous, ses incroyables talents d’auteur et de comédien, faisait vivre avec aisance cette histoire fascinant tout le public.

  Ce seul en scène parfaitement réussi emporte les spectateurs dans une rencontre que beaucoup aimeraient vivre dans la réalité. Olivier Sauton arrive à les passionner par ses propos. Finissant par une note légère, expliquant sa rencontre dans la vrai vie avec Fabrice Luchini qui était venu assister à son spectacle, les spectateurs sortent de la salle heureux, rêveur et plein d’espoir grâce à cette pièce de théâtre, presque onirique qui les a fait sourire, rire et parfois les a même ému. Ce spectacle est donc à aller voir, tant il est grandiose et imaginatif, changeant totalement de ce que l’on peut voir habituellement sur les planches des théâtres parisiens.  

  « Fabrice Luchini et moi » est un seul en scène qui oscille entre la drôlerie et l’intelligence par ces deux personnages. D’un côté Olivier Sauton, apprenant le métier de comédien avec l’un des plus grands comédiens Français, si ce n’est le plus grand encore vivant. Et de l’autre côté, Fabrice Luchini, heureux de transmettre son savoir à un jeune homme plein d’espoir. Vous pouvez retrouver la prestation d’Olivier Sauton au théâtre de l’Archipel jusqu’au 16 janvier 2016, et à la fin de sa prestation vous aurez même la possibilité d’acheter le texte de sa pièce de théâtre pour avoir le plaisir de redécouvrir les propos que vous viendriez d’entendre, mais aussi les idées, loin d'être moralisatrices, qu’Olivier Sauton a su glisser subtilement dans l’histoire, grâce à sa plume aiguisée.

 

Victoire Panouillet

D'ailleurs, Olivier Sauton nous a acordé une interview à retrouver ici : 

 

Articles connexes :

("Adam et Eve dans la pomme fatale 1", une piéce de théâtre qui revisite de façon inventive ce passage de la Bible, est à retrouver de janvier à mars 2016 au théâtre Le Lieu !)

(Maxime Gasteuil joue son spectacle "Plaisir de Vivre" jusqu'au 26 mars 2016 au Sentier des Halles, pour vous enivrer de sa joie de vivre !)

 

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Tag(s) : #Pièce de théâtre

Partager cet article

Repost 0