Elise Noiraud – « Elise, chapitre 2 : Pour que tu m’aimes encore »

Mardi 19 janvier 2016

  Pour une date exceptionelle au Théâtre de Belleville avec son spectacle « Elise, chapitre 2 : Pour que tu m’aimes encore », Elise Noiraud plonge ses spectateurs dans la période de l’adolescence en proposant une prestation drôle et intelligente qui décrit de façon subtile l’adolescence d’une jeune fille, qui est comme celle que l’on était ou que l’on a connu.

  La comédienne traite donc de l’adolescence dans son spectacle en y racontant la vie d’une jeune adolescente de treize ans et demi, Elise. Cette dernière a des rêves, des espoirs mais aussi des déceptions, comme toutes les adolescentes. Dans « Elise, chapitre 2 : Pour que tu m’aimes encore », Elise Noiraud  parle de cette période charnière qu’est l’adolescence, cette période de l’entre-deux durant laquelle nous ne sommes ni des enfants ni des adultes. Elle aborde les changements qui l’accompagnent, autant physique, à l’instar du premier soutien-gorge que va recevoir Elise, que d’un point de vue psychologique avec les émois qui s’emparent de son être.

  Bien souvent, quand un comédien s’attaque à l’adolescence et aux souvenirs qui y sont liés, soit il n’intéresse pas le public, ne sachant pas rendre son histoire universelle aux yeux des spectateurs, soit il ne traite que des clichés dont il ne se souvient que d’une façon lourde, comme s’il avait oublié ce qu’il avait réellement vécu durant cette période de sa vie. Mais la prestation d’Elise Noiraud est loin d’être ainsi. Par son écriture et sa mise en scène fluide, elle donne une universalité aux propos qu’énoncent ses différents personnages et par son jeu de comédienne impressionnant elle dynamise son spectacle en occupant toute la scène sans pour autant faire des caricatures insensées des personnages qu’elle interprète. 

  Elise Noiraud passe d’un personnage à l’autre avec une rapidité impressionnante et un ton toujours juste dans leur interprétation. Le public y reconnaît une mère que l’on a tous connu un jour dans notre vie, mais aussi une professeure de sport masculine ou encore une professeure de technologie proposant à ses élèves de réaliser une création dont l’utilité au quotidien est loin d’être indispensable.

  L’adolescence est la période des premières fois, premiers amours et premières fêtes, mais c’est surtout une période qu’Elise Noiraud aborde avec finesse, intelligence et humour. Avec énergie et générosité elle donne un caractère universel à sa propre histoire. Elle touche toutes les personnes présentes dans la salle, donnant une impulsion émotive et comique à son spectacle.

  Elise Noiraud traite donc d’une période par laquelle nous sommes tous passés. L’adolescence et les espoirs qui l'accompagnent, l’admiration que l’on porte pour des artistes, la première fois que l’on tombe amoureux, le premier voyage scolaire aussi. Le public suit l’histoire de la petite Elise avec nostalgie, revoyant son propre passé, et l’écoute avec attention car la comédienne sait donner une universalité qui touche tout un chacun à ses propos. Les spectateurs rient également de ces situations que l’on a tous déjà vécues et qu’elle sait avec intelligence retransmettre sur scène.

  « Elise, chapitre 2 : Pour que tu m’aimes encore » est un seul en scène divertissant durant lequel Elise Noiraud ne donne pas l’impression d’être seule par l’interprétation de sa palette de personnages qu’elle connaît sur le bout des doigts et qui remplissent l’espace par la mise en scène ingénieuse qu’elle a mise en place. Après quelques showcases au Théâtre de Belleville en janvier 2016, elle jouera par la suite du 1er avril au 25 juin 2016 à La Comédie de Paris, pour vous proposer de replonger dans le monde de l’adolescence.

 

Victoire Panouillet

 

Articles connexes :

("Adam et Eve dans la pomme fatale 1", une piéce de théâtre qui revisite de façon inventive ce passage de la Bible, est à retrouver de janvier à mars 2016 au théâtre Le Lieu !)

(Le spectacle entièrement improvisé que proposent "Les aventuriers de l'improvisation" à partir de deux mots du public, est à retrouver à la Comédie Saint-Michel tous les dimanches et jeudis du mois de janvier !)

 

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Tag(s) : #Pièce de théâtre

Partager cet article

Repost 0