Elie Triffault – « Le Quai - Le Triptyque »

Mercredi 25 mai 2016

  Au Théâtre de l’Opprimée se jouait la pièce de théâtre d’Elie Triffault qui est également à la mise en scène. « Le Quai - Le Triptyque » est composé d’une multitude de personnages qu’interprètent trois comédiennes, Camille Claris, Oriane Delacroix et Sarah Horoks.

 

  Premier tableau. Une table où des objets en tous genres s’empilent. Autour, trois femmes  qui cherchent désespérément à finir leur exposé sous forme d’une pièce de théâtre. En quête de l’histoire d’une femme de 1865, elles découvrent qu’elle aurait écrit le premier scénario de l’histoire du septième art, alors même que le cinéma n’avait pas encore été inventé. En parallèle, elles sont aussi sur les traces d’un certain Muller qui aurait réalisé en 1939 ce scénario. Le souci, c’est que ce texte a disparu. Elles interprètent tour à tour les trois étudiantes, le récit de la première scénariste de l’histoire qui essaye de faire comprendre la notion de cinéma, qui est inimaginable pour l’époque, ainsi que le tournage de 1939 et ses difficultés. Camille Claris, Oriane Delacroix et Sarah Horoks passent d’une époque à l’autre, d’une histoire à l’autre, à moins que tout soit lié pour ne former qu’un seul et même récit. D’un quai au Havre à un désert de Pennsylvanie en passant par un salon étudiant, elles déroulent et réécrivent l’histoire au fil de leurs découvertes.

  Deuxième tableau. Trois actrices apparaissent sur un écran tandis que deux voix off aux langues diverses se font entendre.

  Dernier tableau. Trois femmes ethnologues souhaitent partir en Pologne pour étudier des crânes tandis qu’une comédienne ne veut plus être clown et met feu à un théâtre. La quête de ces trois scientifiques les emmène sur les pas de trois autres femmes au moment de l’invasion de la Pologne par Hitler. Les femmes de notre époque finissent par comprendre la dure réalité de l’émigration qui touche l’Europe au XXIe siècle.

 

  Impressionnantes, Camille Claris, Oriane Delacroix et Sarah Horoks interprètent de nombreux personnages aux diverses caractéristiques et histoires ce qui dynamise la pièce de théâtre. Les spectateurs ne perdent jamais le fil de l’histoire et sont captivés par les récits qu’on leur présente avec passion. Sans oublier la très bonne mise en scène qui met en valeur les ellipses de temps.

  Engagé et finement rôdé « Le Quai - Le Triptyque » laisse bouche bée. Entre émotion et sourire, ce spectacle laisse songeur une fois terminé. Abordant différentes époques, cette pièce de théâtre semble pourtant suivre les mêmes thèmes. Féminisme, désir de justice et d’éviter l’ignorance volontaire pour passer à l’action et changer les choses, autant de sujets abordés avec l’enjeu mémoriel du passé comme question centrale.

  Epoustouflante, cette pièce de théâtre bien écrite est loin d’être ennuyeuse. Le public se retrouve happé dans les moments de vies que proposent les trois comédiennes, se laissant porter dans le flot de l’Histoire qu’elles narrent. La belle plume d’Elie Triffault est prononcée avec justesse par Camille Claris, Oriane Delacroix et Sarah Horoks pour résonner dans l’esprit de chaque spectateur qui s’attache, voire même s’identifie, aux personnages qui lui sont présentés.

  L’interprétation magistrale de ces comédiennes qui font défiler sous les yeux du public divers personnages, laisse sans voix. De 1865 à 1939 en passant par 1937 et aujourd’hui, « Le Quai – Le Triptyque » est une pièce de théâtre de 2h20 pour laquelle on ne peut avoir qu’un sincère coup de cœur.

Victoire Panouillet

 

Articles connexes : 

(Dans "Fabrice Luchini et moi", Olivier Sauton interprète un sublime seul en scène, qu'il ne faut surtout pas manquer au théâtre de l'Archipel, puisqu'il y joue jusqu'au 18 juin 2016 !)

("Les anciennes odeurs" est une pièce de théâtre touchante et sincère qui se joue jusqu'au 12 juin au Théâtre du Marais) 

 

 

Retrouvez-nous sur : 

Twitter : @Critiqhumoriste 

Facebook : Critique Humoristes 

                   Victoire Panouillet 

Mail : panouillet@gmail.com

Tag(s) : #Pièce de théâtre

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :